Le souffle du geste

En découvrant la peinture chinoise et la spiritualité de l’art avec Kandinsky, j'y apprends le souffle.       

Et à travers lui, respirer dans une unité, exprimer avec authenticité, explorer ce qu'il m'est donné à apprendre...

 

Pour poursuivre aujourd'hui cette route informelle, vers cette intériorité, il me faut m’affranchir couche après couche de tous ces devoirs, normes et règles qui m’ont éduquée, m’entourent et façonnent le monde.

Je ressens que le travail sera long, très long. J’y découvre alors que ce n’est pas le but qui m’anime, mais bien le processus de création.

 

Le processus me recentre dans le présent, avec l'audace de ce que je ne connais pas et que je vais découvrir... Le temps de la création n'a pas de début ni de fin. Il propose une expérience très positive de soi, des autres et du monde.

Chacun de nos pas sont interconnectés aux pas des autres. Cette appartenance invisible n'existe que par notre ancrage à la terre.

Joie, sentiment composé d'infiniments petits, multiples et complexes...

Invitation à poursuivre vers sa propre trajectoire. Suivre l'élan non programmé de ce qui devient moi. Suivre le jet spontané de l'encre et se récréer. L'encaustique est une peinture qui vibre avec soi et continue à vivre avec moi.

Le but m'enferme à nouveau. Il me ramène à un devoir de réalisation, à me projeter. Alors que le processus me recentre dans la création, au présent, avec l'audace de ce que je ne connais pas encore et que je vais découvrir...

Peindre avec le geste et l'expression intérieure. Le souffle chasse les pensées pour laisser place à l'inspiration créatrice.

Reconstruire, un appel à créer autrement. S'alléger, respecter, écouter. La masse des hommes ne peut justifier le poids donné au monde. Il est temps de redonner du souffle.

Lâcher l'encre sur le papier. Le point d'ancrage qui guidera ma main. L'encaustique à l'eau poursuit le projet en laissant les traces de ce passage. J'aime la connexion entre l'intuition et les éléments.

Herbes libres, herbes en feu viennent exprimer la liberté d'être et d'agir qui brûle en soi et n'attend que d'en sortir.

Peindre avec le souffle du geste, à la rencontre d'une écriture picturale minimaliste, aller vers l'essence, l'origine.

Les verticales soufflent sur leur passage des entre-deux ou des silences à découvrir...

Spirales qui existent en elles-mêmes et avec les autres. Leurs dimensions sont à mire à travers les lignes qu'elles proposent, aux interstices, sur les pigments laissés par le mouvement. Je n'ai pas cherché à faire. j'écoute la respiration d'une inspiration et j'apprends.

© 2023 by Ingredients. Proudly created with Wix.com